Skip to content

Dans sa tête

Explosion. Quelques flammes sortent du tube d’où s’envolent une balle à vive allume, s’enfonçant dans le crâne de Connor Jennings. Sous l’impact du projectile, sa tête s’avance violemment. L’homme armé devant lui le pousse au sol. Il s’avance, sort une lame de son long imper beige et caresse le corps de sa victime. Le fer s’enfonce dans la chair rosée qui crisse, déchirant la peau. Le sang de velours coule de quatre endroits sur la chemise azur de Connor Jennings, tant que son assassin essuie sa lame luisante.
Avait il le choix ? Peu importe. Seul l’instant compte. Sa vision large balaye la zone en espérant qu’aucun regard ne vienne contempler son œuvre. Personne aux fenêtres. Le temps passe comme coule le sang et le désormais tueur regarde les cheveux mi longs de Connor qui gisent sur le sol. Ils ont la couleur d’une cerise bien mûre. Juste à côté, les clés de sa Cadillac Eldorado de 1968 semblent abandonnées. Elle aussi a la couleur d’une belle cerise d’été.
L’homme saisit les clés de mains mortes de Connor Jennings en prenant soit ne pas toucher, ni même effleurer sa peau. Il se précipite sur la Cadillac, enjambe la porte et insère les clés dans la serrure d’allumage. Doucement, il démarre vers l’ailleurs, vers l’oubli, laissant derrière lui les regrets et les remords, à la recherche du suivant. Parce qu’il faudra un suivant.

Published inRécits périssables