Skip to content

La fin d’une chose indue

Dissous la patine qui soutient les aliments indigestes. Aucune formule ne remplira jamais les restes printaniers au gout d’amende amère. Ne laisse aucune trace derrière toi, aucune forme stricte qui hante les vies ternes.

Published inMyriades