Skip to content

Solitaire de nuit

Solitaire dans la nuit
Je veux avancer sans tout donner
Garder l’essentiel de la lumière noire

Je cherche un refuge dans cet esprit blanc
Où se cachent les mots qui évoquent
Le passé sensoriel d’un idéal brisé

Avant que l’aube ne pointe
Les modes se détourneront pour rejoindre la meute
Hurleront jusqu’à réveiller ce peuple

Oui le peuple, ce peuple
Celui qui lynchera la mort oblique
Au détours d’une conversation oblique

Je suis la nuit je suis la mort
Je suis ton mensonge et ta haine
Et ce soir je viens hanter tes songes, ceux que tu adores

Published inNon classé