Skip to content

putain de nuit

la nuit beaucoup trop courte
que nous finîmes en enfer
passé sous les réverbères du Ranelagh
à l’aube et la rosée

lune saligote
minuscule petit astre crasse

je finirai mes quelques lettres
à la lumière d’un écran gluant
où j’écraserai chaque cigarette
dans les yeux d’un serpent blanc

Published inConnivencesNon classé