Skip to content

paroles

mot à l’eau
paroles transparents
dans l’imaginaire de l’amitié violence

tumulte agréable
clameurs de la violence
prise du pouvoir sexuel

tous les navires du monde
bouleverse les passages singuliers
tombant de mes mains frêles

frémissant au départ des fuyards
les morceaux de cuivres animés
s’écroulent dans les prisons animales

Published inNon classé